Les Lauréats 2023

Et voici les 11 Lauréats de cette exceptionnelle édition du 50e anniversaire !

En savoir plus
  • #PdL50years
  • #PdL2023
  • #PrixdeLausanne

Pierre Lacotte

Curriculum Vitae

Danseur & Chorégraphe
Récipiendaire du Lifetime Achievement Award 2022

Pierre Lacotte naît en 1932 à Chatou, en France. Après être entré à l’école de danse de l’Opéra de Paris à peine 10 ans, il gravit progressivement tous les échelons de la hiérarchie de l’Opéra jusqu’en 1952, où il est nommé Premier Danseur. On retient de ses années parisiennes son premier rôle dans Septuor, confié par Serge Lifar, ainsi que ses partenaires de scène Yvette Chauviré, Lycette Darconval, Micheline Bardin ou encore Christiane Vaussard.

Après avoir quitté l’Opéra de Paris et formé sa propre compagnie, Les Ballets de la Tour Eiffel, en 1955, Pierre Lacotte monte et remonte divers ballets qui rencontrent un énorme succès. Il est bientôt sollicité pour des créations sur mesure en collaboration avec des musiciens de renom (Sidney Bechet, Charles Aznavour, Duke Ellington, entre autres). Fort de sa réputation grandissante, il enchaîne les invitations prestigieuses dans nombre de festivals et théâtres pour régler les chorégraphies de ballets classiques ou originaux.

Parmi ses œuvres médiatisées, on compte La Voix, comédie musicale en hommage à Edith Piaf (1996) ainsi que la version originale de La Sylphide qu’il reconstitue pour la télévision française (1971). Cette dernière création, qu’il remet au goût du jour sur la base de la version de 1832, rencontre un immense succès et il est invité à la monter pour de nombreuses compagnies partout dans le monde (Opéra national de Paris, Teatro Colón, Tokyo Ballet, vingt représentations à New York avec le Ballet de Boston, Opéra de Rome, Ballets de Vérone, Ballet national de Finlande, Teatro alla Scala de Milan, entre autres). Engagé par des compagnies et ballets du monde entier, il remet au goût du jour certains ballets classiques (Coppelia, La Fille du Danube, Marco Spada, La Gitana, Paquita, Casse-Noisettes, La Fille du Pharaon, etc.) et crée également de nouveaux ballets sur la base de chefs-d ’œuvres de la littérature (Les Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas, Vingt-quatre heures de la vie d’une femme d’après un roman de Stefan Zweig ou encore Le Rouge et le Noir de Stendhal).

Entretien avec Pierre Lacotte
Lifetime Achievement Award 2022

Que pensez-vous de l’évolution de la danse au cours des 50 dernières années ?

L’évolution me paraît normale et nécessaire à condition de ne pas renier les racines de notre passé et d’éviter de vouloir choquer à tout prix pour exister.
Le talent n’a pas besoin d’artifice superficiel, tout peut être dit à n’importe quelle époque avec sincérité.
Créer, c’est construire un univers que chacun possède et qui doit s’exprimer librement avec force et conviction.

Quelle est, selon vous, la place d’un concours comme le Prix de Lausanne dans le monde de la danse aujourd’hui ?

Il est capital ; être reconnu très jeune dans un concours permet de prendre confiance en soi.
Recevoir un prix est une reconnaissance qui aide l’élève à poursuivre ses études en prenant conscience de sa valeur.
Le mérite d’un concours tel que le Prix de Lausanne est un soutien qui permet aux jeunes danseurs de s’exprimer artistiquement devant un jury compétent avec courage et ténacité.

Quel est, selon vous, le message le plus important à transmettre aux jeunes danseurs aujourd’hui ?

D’être persévérant et de corriger ses erreurs journellement avec humilité afin de parvenir à se perfectionner chaque jour davantage.