Étoiles Montantes

Dimanche 4 février 2024!

En savoir plus
  • #PdL50years
  • #PdL2023
  • #PrixdeLausanne

Mizuka Ueno

Curriculum Vitae

Première danseuse, Tokyo Ballet
Lauréate, Prix de Lausanne 1993
Artiste invitée, Gala des Étoiles – Prix de Lausanne 2023

Mizuka Ueno est née à Kanagawa, au Japon, et commence sa formation de danseuse classique à l’âge de cinq ans. En 1989, elle obtient le premier prix de la division junior au concours national de danse de Saitama. Au Prix de Lausanne 1993, elle devient laureate et reçoit une bourse d’études qui lui permet d’entrer à l’Académie Princesse Grace à Monaco pour étudier avec Marika Besobrasova. En 1996, elle remporte la médaille d’or au World Ballet and Modern Dance Competition.

Après avoir dansé plusieurs rôles principaux dans des classiques ainsi que des œuvres de Roland Petit au Ballet Asami Maki, Mizuka Ueno rejoint le Ballet de Tokyo en 2004 en tant que première danseuse. Son vaste répertoire avec le Tokyo Ballet comprend les rôles principaux de nombreux ballets classiques ainsi que de grandes œuvres du XXe siècle créées par des chorégraphes renommés tels que Maurice Béjart, John Neumeier, George Balanchine, Roland Petit, Jerome Robbins et William Forsythe.

Ses tournées avec le Tokyo Ballet et ses spectacles en tant que danseuse invitée l’ont conduite sur les scènes les plus prestigieuses du monde, comme le Palais Garnier, le Teatro alla Scala, l’Opéra d’État de Vienne et le Staatsoper Berlin, entre autres. Ueno se produit également au World Ballet Festival en 2009, 2012, 2015, et au Festival en 2018, elle danse le Boléro. En 2014 et 2018, elle organise et présente des spectacles de gala intitulés Jewels from Mizuka, avec ses collègues et amis. Elle est invitée à se produire avec de nombreuses compagnies et dans des galas tels que le Ballet du Théâtre de la Scala, Malakhov et ses amis à Berlin, le Gala Nijinsky à Hambourg, le Gala YAGP de New York et le Gala du 40e anniversaire du Prix de Lausanne.

En mars 2022, Ueno reçoit le Prix d’encouragement du ministre de l’Éducation, de la Culture, des Sports, de la Science et de la Technologie.

Son répertoire comprend :

Rôles principaux dans Le Lac des cygnes, La Belle au bois dormant, Casse-Noisette, Giselle, La Bayadère, Don Quichotte, La Sylphide, Le Corsaire, Boléro, Le Kabuki, Bhakti III, Notre-Dame de Paris, L’Arlésienne, Cheek to Cheek, Léda et le cygne, Thème et variations, Sérénade, Ballet impérial, L’Après-midi d’un faune, Le Rêve, Études, Delibes Suite, et autres.

Apparitions dans les premières du Tokyo Ballet :

The Dream de Frederick Ashton (2005, Titania), Pas de Quatre d’Anton Dolin (2005, Taglioni), La Bayadère de Natalia Makarova (2009, Nikiya), Seven Haiku of the Moon de John Neumeier (2009), The Ninth Symphony de Maurice Béjart (2014), Don Quixote’s Dream de Vladimir Vasiliev (2015, Kitri), In the Middle, Somewhat Elevated de William Forsythe (2015), Le Lac des cygnes de Vladimir Burmeister (2016, Odette/Odile), In the Night de Jerome Robbins (2017), L’Arlésienne de Roland Petit (2017, Vivette), Béjart fête Maurice (2017, Pas de deux de Notre Faust), Sérénade de George Balanchine (2018), Esmeralda de Marius Petipa (2018, Pas de deux), Raymonda (extrait, 2018) et Le Corsaire (2019, Medora).

Apparition en première mondiale :

White Shadows de Patrick de Bana (2010)