Étoiles Montantes

Dimanche 4 février 2024!

En savoir plus
  • #PdL50years
  • #PdL2023
  • #PrixdeLausanne

Alina Cojocaru

Curriculum Vitae

Ancienne Première danseuse, The Royal Ballet et English National Ballet
Lauréate, Prix de Lausanne 1997
Artiste invitée, Gala des Étoiles – Prix de Lausanne 2023

Née à Bucarest, Alina a suivi une formation à Kiev pendant sept ans avant de rejoindre la Royal Ballet School en 1997. À la fin de sa formation, six mois plus tard, elle est retournée à Kiev, pour rejoindre la compagnie en tant que danseuse principale. Un an plus tard, elle rejoint la Royal Ballet Company (novembre 1999) et à la fin de la saison, elle est promue soliste. Le 17 avril 2001, Sir Anthony Dowell a promu Alina au rang de première danseuse après sa prestation dans Giselle. Alina rejoint l’English National Ballet en septembre 2013 en tant que Leading Principal Dancer et travaille avec la compagnie jusqu’en 2020. Tout en étant membre de l’ENB, elle continue de se produire en tant qu’artiste invitée avec des compagnies du monde entier et est invitée permanente du Ballet de Hambourg. Ces dernières années, Alina a organisé des galas en Roumanie et à Londres (Hospice of Hope). En février 2012, Alina présente son Alina Cojocaru – Dream Project, à Tokyo, au Japon, qu’elle dirige et met en scène, tout en se produisant aux côtés de ses amis et collègues du Tokyo Ballet, du Hamburg Ballet, de l’ENB et du Royal Ballet. Le deuxième Dream Project d’Alina a lieu en juillet 2014. Et le 3e en février 2020. En 2015, Alina a présenté un gala de charité au Lincoln Center NY. En février 2020, Alina produit Alina au Sadlers Wells.

Son répertoire comprend :

Odette/Odile dans Le Lac des cygnes, Juliette dans Roméo et Juliette, Giselle, la princesse Aurore et la princesse Florine dans La Belle au bois dormant, Julie dans Liliom, Marguerite Gautier dans La Dame aux camélias, Vera et Natalya dans A Month in the Country, Kitri dans Don Quichotte, Olga et Tatiana dans Onéguine, Cendrillon, la Fée Dragée et Clara dans Casse-Noisette, Titania dans The Dream, Titania et Hippolyta dans Le Songe d’une nuit d’été, Ballerine dans Études, Nikiya dans La Bayadère, Diamonds dans Jewels, Marguerite dans Marguerite et Armand, Variations symphoniques, Mary Vetsera dans Mayerling, Manon, La Sylphide, In the Night, Las Hermanas, Swanilda dans Coppelia, Nina dans Seagull, Scènes de Ballet, Gong, Masquerade, Polyphonia, Symphony in C, Chloé dans Daphnis et Chloé, Lise dans La Fille mal gardée, L’Élève dans La Leçon, Duo Concertant, The Leaves Are Fading, Other Dances, Voices of Spring, Beyond Bach, Tombeaux, Ondine, The Virtiginous Thrill Of Exatitude, Fest Polonaise, Stars and Stripes, Raymonda acte 3, Les Flammes de Paris, Medora dans Le Corsaire, La Fête des Fleurs, Napoli acte 3, Grand Pas Classique, Tchaikovski Pas de Deux, Mussorgsky Waltz, Dances at a Gathering, La Mort du cygne, Rushes, Two Footnotes, Chroma, Bird as a Prophet, No Man’s Land, Sylvie dans In the Middle Somewhat Elevated, Spring and Fall, Approximate Sonata, Des Knaben Wunderhorn, la 5e symphonie de Mahler et bien d’autres encore.

Les rôles créés spécialement pour elle :

Musketeer et Valse (Rubina Alla Davidovna), Swanilda dans Coppelia (d’Anatolyi Shekera), Ad infinitum (Vanessa Fenton), There Where She Loved (Christopher Wheeldon), This House will Burn (Ashley Page), Les Saisons (David Bintley), Two Footnotes, Bird as a Prophet, Rushes (Kim Brandstrup), Engram and Chroma (Wayne McGregor), Les Lutins, La Sylphide, Roméo et Juliette (Johan Kobborg), Julie dans Liliom, Laura Rose dans La Ménagerie de Verre (John Neumeier), 24 Préludes (Alexei Ratmansky), Solveig dans Peer Gynt (John Neumeier), Giselle dans Giselle (Akram Khan), Second Breath (Russell Maliphant), Lacuna et Journey (Juliano Nunes).

Ses prix et récompenses :

Danza&Danza award (danseuse de l’année 2019), Critics’ Circle Dance Award (2002 Best female dancer, 2018 outstanding female classical performance Aurora in Sleeping Beauty, 2017 Giselle in Akram Khan), Dance for You Magazine (2014 Best dancer Juliet et Giselle / J. Neumeier), Taglioni-European Ballet Award (2014 Best Female dancer), German Dance critics award (2012 Danseuse de l’année), Benois De la Dance (2012 Best Female Dancer, Liliom), “Ballerina of the Decade” Award (Moscou 2010), VIP Romanian music and performing arts Award (2010). Le Prix Nijinsky (2004 Meilleure danseuse). Benois De la Dance (2004 Meilleure danseuse, (Giselle)), 1 Internationaler Movimentos Tanz Preis (2004 Meilleure danseuse), Nagoya International Ballet Competition (Gold Medal), Prix De Lausanne (1997 Winner), Avril 2002 elle a été donnée par le président de la Roumanie Ion Iliescu, la médaille de Cavaler de la Roumanie (Ordinul national “Pentru Merit “in gradul de cavaler).

 

Vidéos, télé et diffusions en direct incluent : 

Manon, Roméo et Juliette, Cendrillon (2020), Kennedy Center Awards (2012), Le Lac des cygnes, Cendrillon, Casse-Noisette, Onéguine, Daphnis et Chloé, La Belle au bois dormant, Giselle, The South Bank Show, The Dream, Mime Matters, Don Quichotte et des pas de deux dans divers galas. Faces, Between the Rooms et Kiev film de Kim Branstrup