Étoiles Montantes

Dimanche 4 février 2024!

En savoir plus
  • #PdL50years
  • #PdL2023
  • #PrixdeLausanne

Aki Saito

Curriculum Vitae

Chevalier de l'ordre de Léopold
Ancienne Première Danceuse, The Royal Ballet of Flanders / Opera Ballet Vlaanderen
Professeure, Royal Ballet School of Antwerp
Lauréate du Prix de Lausanne 1991
Membre du jury du Prix de Lausanne 2003, 2005, 2007, 2017 et 2024

Aki Saito a commencé sa formation en danse classique au Japon. En 1990, elle remporte le premier prix du Concours japonais pour jeunes danseurs et, en 1991, elle obtient une bourse du Prix de Lausanne qui lui permet de se former à l’École royale de ballet d’Anvers. Elle a remporté la médaille d’or au Concours international de danse de Houlgate, en France, et a rejoint en 1994 le Ballet royal de Flandre en tant que demi-soliste. En 2004, elle a été promue au rang de première danseuse. Pendant cette période, elle a dansé les rôles principaux dans les différents répertoires de la compagnie, notamment La Belle au bois dormant, Onéguine, Giselle, Coppélia, Casse-Noisette, Roméo et Juliette, La Bayadère et Don Quichotte, ainsi qu’une nouvelle version du Lac des cygnes créée sur elle par Marcia Haydée, Thème et Variations, Les Quatre Tempéraments, Who Cares…, Divertimento No.15, Artifact, In the Middle Somewhat Elevated, Sonate, Forgotten Land, Infra, Chronicle, The Grey Area pour n’en citer que quelques-unes.

Elle s’est produite en tant qu’artiste invitée pour diverses compagnies de ballet internationales, notamment le Ballet de Santiago, le Hong Kong Ballet, le Gala des Etoiles Paris, le Gala du Prix de Lausanne, Dance Salad Houston, le Gala du Ballet de Prague.

En 2018, Aki a dansé Giselle d’Akram Khan lors de son spectacle d’adieu avec le Ballet royal de Flandre, ce qui lui a valu d’être nommée “Danseuse de l’année” par DANCE EUROPE.

Elle est actuellement membre du corps enseignant de l’École royale de ballet d’Anvers. Aki a été membre du jury du Prix de Lausanne en 2003, 2005, 2007 et 2017. En 2016, elle a été nommée Chevalier dans l’Ordre de Léopold, une reconnaissance très prestigieuse en Belgique, pour son travail exceptionnel dans le domaine de la danse.