Les Lauréats 2023

Et voici les 11 Lauréats de cette exceptionnelle édition du 50e anniversaire !

En savoir plus
  • #PdL50years
  • #PdL2023
  • #PrixdeLausanne

Les nouvelles de Darrion Sellman, Lauréat 2022

Toutes les actualités

24 Nov 2022

Le danseur américain Darrion Sellman, étudiant de l’Académie Princesse Grace, a participé au Prix de Lausanne 2022 en février dernier. À l’issue de la semaine du concours, il a été couronné Lauréat et a ainsi remporté une bourse d’apprentissage lui permettant de poursuivre la carrière de ses rêves. Il a choisi de rejoindre le Royal Ballet, où il effectue actuellement sa première année dans la compagnie en tant  que “Danseur du Prix de Lausanne”.

Nous avons eu la chance de lui poser quelques questions avant le prochain concours !

D’où vient ta passion pour la danse ?

Ma passion pour la danse m’accompagne depuis tout petit. Vers l’âge de 5 ans, j’avais déjà un certain amour du mouvement, et dès que j’en avais l’occasion je dansais sur le rythme qui me venait à l’esprit. Dès mon plus jeune âge, j’ai développé un amour pour le théâtre et la danse et je m’imaginais sur scène devant un grand public. Cette idée m’a poursuivi et partout où j’étais, à l’école, au magasin ou au parc, je bougeais en musique. Lorsque j’ai commencé à prendre des cours de danse, j’ai véritablement découvert ma passion. C’est cette motivation, ce dévouement et cette volonté qui m’ont poussé à continuer. Même dans les moments difficiles, ma passion était toujours présente, et je pense qu’elle ne me quittera jamais.

Quels sont tes souvenirs les plus précieux de ton expérience au Prix de Lausanne ?

Dès que je suis arrivé à Montreux et que j’ai franchi les portes du théâtre pour la première fois, j’ai été envahi par un sentiment d’accomplissement. Cela faisait depuis tout petit que je regardais des vidéos du Prix de Lausanne et parvenir jusque là était très excitant. Tout au long de la semaine, je me suis dit deux choses : faire de mon mieux et m’amuser. J’ai l’impression que ça m’a débarrassé du stress et de la pression de la semaine, et que j’ai pu vraiment profiter de l’expérience. Un grand moment de la semaine a été de suivre les cours avec Yannick Boquin et d’être coaché par Nicolas Le Riche. Au cours de cette semaine, j’ai eu le sentiment d’avoir énormément progressé, tant sur le plan technique qu’artistique, grâce à leurs précieux enseignements. Je dirais que l’un des meilleurs moments a eu lieu à la fin du concours, lorsque mon ami Dorian Plasse et moi-même avons été annoncés comme Lauréats. Nous avions fait ce voyage ensemble, et le sentiment d’accomplissement était incomparable. La célébration qui a suivi avec mes amis est un moment que je chérirai toujours.

Comment se déroule ta formation au Royal Ballet ?

Pour l’instant, faire partie du Royal Ballet s’avère une expérience incroyable. Je suis très reconnaissant envers tous ceux qui ont rendu cela possible pour moi, car ces premiers mois ont été passionnants. La compagnie prend soin de moi et des nouveaux arrivés de cette saison, et je suis soulagé que la compagnie puisse se produire désormais sans restriction. Je me suis senti très bien accueilli dans ce nouvel environnement et j’ai hâte de voir ce que l’avenir nous réserve.

Quels conseils donnerais-tu aux futurs candidats du Prix de Lausanne ?

Ce que je dirais à tous ceux qui se rendent au Prix de Lausanne, c’est que même si l’environnement peut être stressant, rappelez-vous que vous vous êtes préparé pour ce moment. Restez concentré sur ce que vous avez à faire et ne vous laissez pas distraire. Profitez de cette occasion pour montrer qui vous êtes vraiment, car c’est ce que les gens veulent voir. Apprenez et assimilez toutes les informations qui vous sont données ; elles vous aideront non seulement dans votre carrière, mais aussi dans la vie. Cette expérience est incroyablement unique, alors profitez-e et savourez chaque instant. Enfin, faites de votre mieux et amusez-vous !

La bourse d’apprentissage de Darrion est offerte par Oak Foundation