Étoiles Montantes

Dimanche 4 février 2024!

En savoir plus
  • #PdL50years
  • #PdL2023
  • #PrixdeLausanne

Goyo Montero

Curriculum Vitae

Directeur et Chorégraphe principal, Ballet de Nuremberg
Lauréat, Prix de Lausanne 1994
Membre du jury, Prix de Lausanne 2017
Chorégraphe du Projet Chorégraphique, Prix de Lausanne 2018 & 2023

À propos de sa participation en tant que membre du jury en 2017

Mon lien avec le Prix de Lausanne remonte à 1994, lorsque j’ai remporté le Prix du niveau professionnel en tant que jeune danseur. Depuis, j’ai eu l’honneur d’être invité à participer au Prix à plusieurs reprises en tant que coach et membre du jury (en 2012).
Mes chorégraphies ont plusieurs fois fait partie du répertoire et j’ai même créé exclusivement deux solos pour le Prix. Je suis plus que fier et reconnaissant de cette longue histoire commune et j’ai hâte de faire partie du jury de cette année.

À propos du projet chorégraphique

Cette magnifique initiative vient de Shelly Power. Dans l’idéal, le projet a un double objectif : créer une pièce à part entière et montrer aux jeunes artistes le processus de création chorégraphique. J’adore travailler au contact de jeunes talents qui n’ont généralement pas de préjugés, qui sont prêts à se dévoiler et qui ont envie de s’affirmer.
Ce sera un challenge excitant de travailler tous ensemble avec un même objectif : celui de monter cette pièce dans un temps record.
J’ai véritablement hâte de cette expérience unique !

Goyo Montero est né en 1975 à Madrid, en Espagne. Il a étudié sous la houlette de Carmen Roche et complété sa formation au Royal Conservatory for Professional Dance in Madrid ainsi qu’à l’École du Ballet National de Cuba. Comme danseur, il s’est vu décerner de nombreux prix. Il a été notamment Lauréat du Prix de Lausanne en 1994 et Médaille d’or et Grand Prix au Concours International de Ballet de Luxembourg. Il a été nommé Meilleur Danseur pour la saison 2003/2004 par les critiques de Dance Europe Magazine.

Goyo Montero a été Premier Danseur au Deutsche Oper Berlin et Soliste à l’Oper Leipzig, au Staatstheater Wiesbaden et au Ballet Royal de Flandres.

En tant que chorégraphe, il a créé des pièces pour Les Ballets de Monte Carlo, le Royal Ballet de Londres, le Birmingham Royal Ballet, le Ballet de Zurich, le Staatsballett de Hanovre, Acosta Danza, le Perm Opera Ballet/Diana Vishneva Context Festival, le National Ballet Sodre, Maggio Danza, Compañia Nacional de Danza, Deutsche Oper Berlin, le Ballet national de Cuba et le Ballet de Teatres de la Generalitat Valenciana, entre autres.

Goyo Montero a participé à différents festivals avec ses chorégraphies, notamment à La Havane (XXème Festival international de ballet), Florence (71ème Maggio Musicale Fiorentino), Grenade (Festival international de danse et de musique), Saragosse (Expo Zaragoza), Madrid (Madrid en Danza et Veranos de la Villa), Tokyo (Expo Aichi Tokio Forum), Russie (Festival international de théâtre Tchekhov de Moscou et Festival Context de Diana Vishneva) et Holland Dance Festival.

Depuis la saison 2008/2009, Goyo Montero est Directeur et Chorégraphe principal du Nuremberg Ballet. À ce jour, le directeur du ballet a développé et mis en scène 23 créations pour sa compagnie à Nuremberg. Depuis 2019, il est également Chorégraphe résident pour la compagnie Acosta Danza.

Il existe une amitié de longue date entre Goyo Montero et le Prix de Lausanne ; Goyo Montero y a participé pendant de nombreuses années, entre autres en tant que coach, membre du jury et chorégraphe de deux projets chorégraphiques spécialement conçus pour le Prix de Lausanne en 2018 et 2023. De 2013 à 2016, ses chorégraphies ont également fait partie du répertoire contemporain du concours.

Parmi ses récompenses en tant que chorégraphe : en 2006, le prix “Villa de Madrid” (1er prix du concours ibéro-américain de chorégraphie), le prix Villanueva de l’UNEAC (Union des écrivains, critiques et artistes de Cuba) et le prix “Teatro de Madrid”.

En 2009, Goyo Montero a reçu le prix culturel de la Chambre d’industrie et de commerce de Moyenne Franconie. En 2012, Goyo Montero a été récompensé par le Ministère de la Culture espagnol avec le Premio Nacional de Danza. En 2014, Goyo Montero a reçu le prix de la culture bavaroise. En 2018, le “Deutscher Tanzpreis” (prix allemand de la danse) a été décerné au Ballet Nuremberg sous la direction de Goyo Montero pour son développement exceptionnel dans le domaine de la danse.